Relation sexuelle à 11 ans: "pour Me Diebolt, spécialiste de ces questions..."

September 25, 2017

Le Parquet ne poursuit pas pour viol : "Mais pour Me Diebolt, spécialiste de ces questions, « beaucoup de magistrats n’ont pas été formés à ces questions et ne connaissent pas les mécanismes du cerveau lors d’un viol. La sidération et la dissociation conduisent à l’anesthésie. On ne ressent plus sa peur, comme l’a analysé la psychiatre Muriel Salmona. C’est d’autant plus vrai pour un enfant. Dans les films, on se débat. Mais dans la vie réelle, on est souvent tétanisé. Comme le disait Gisèle Halimi, “subir, ce n’est pas consentir”. Et l’agresseur n’a pas pu se méprendre sur le rejet et la détresse de Sarah ». Pour l’avocate, les faits d’« atteinte sexuelle » doivent donc être requalifiés à l’audience en « viol », et renvoyés pour instruction...." En lire plus

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Nouvelle expérience satisfaisante à Versailles des Cours Criminelles : j'ai assisté l'une des familles des victimes. Un ancien aide-soignant a...

November 1, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives