L'humanité 10/2017 Droits des femmes. La justice néglige les violences sexuelles selon Me DIEBOLT

...estime Carine Durrieu-Diebolt qui se souvient d’une cliente qui a dû faire trois commissariats parisiens avant d’arriver à porter plainte. Nombre de victimes font encore face à des attitudes hostiles ou à des questions sur leur tenue vestimentaire, leur présence dans un lieu, leur relation avec l’agresseur qui les mettent implicitement en position de coupables...Lire plus


Posts à l'affiche
Posts Récents