Dossier du cabinet. Frotteur dans le métro parisien : une belle reconnaissance pour la victime

L'agresseur avait profité de la foule dans le métro pour se frotter contre la victime laissant une trace de sperme sur ses vêtements. Le traumatisme perdure des mois après les faits et ne doit pas être sous estimé. L'agresseur a été condamné par le tribunal correctionnel de Paris à un an de prison ferme.

Mots-clés :

Posts à l'affiche
Posts Récents