Viol par pénétration digitale jugé à Evry : la victime représentée par le cabinet DIEBOLT a obtenu gain de cause.

March 12, 2019

Viol par pénétration digitale correctionnalisé (avec l'accord de la cliente qui vouliat un procès rapide) et jugé par le tribunal d'Evry : l'agresseur (primo délinquant) contestait les faits. Malgré ses dénégations, il a été condamné à 2 ans de prison feme avec aménagement de peine et 10.000€ de dommages et intérêts. Nous saisirons la CIVI pour l'indemnisation de la victime.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Violences faites aux femmes et aux enfants, et confinement. Que faire?

March 29, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives