Identification et condamnation d'un homme qui se masturbait dans le train grâce à la photo prise par la cliente du cabinet.

Photo ou vidéo : tous les modes de preuve sont admis au pénal. La cliente du cabinet avait pris la photo de l'homme qui se masturbait en face d'elle dans le train. Elle a immédiatement déposé plainte. L'homme a été identifié et jugé devant le tribunal correctionnel de Nanterre pour exhibition et agression sexuelle car il avait aussi touché la victime. Il a été condamné à 1 an de prison ferme (récidiviste).

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Procès Preynat : quand le passé de victime des pédocriminels resurgit à la barre. L'ancien prêtre assure avoir été victime d'agressions sexuelles dans...

L'Express : Procès Preynat. "Ce sont toujours des éléments qui nous intéressent..." souligne Me Carine Durrieu-Diebolt, avocate pénale s...

January 16, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives