Pour améliorer les droits des victimes : mon audition au sénat le 7 mai sur les violences sexuelles

May 7, 2020

Violences sexuelles : le confinement renforce la "loi du silence" pesant sur les victimes, estime maître Carine DURRIEU-DIEBOLT devant la délégation aux droits des femmes.

Mes préconisations :

- un accès aux UMJ indépendamment d'une plainte pour conserver les preuves

- une information des victimes pendant l'enquête (au moins tous les deux mois)

- prévoir l'aide juridictionnelle pour les victimes dès la plainte et revaloriser l'aide juridictionnelle

- poursuivre la formation des policiers et magistrats et prévoir plus de moyens humains

- pour une présomption de crédibilité ou un principe de précaution pendant l'enquête en cas d'accusation d'inceste du père. A la condition que l'enquête soit menée très rapidement.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Pour améliorer les droits des victimes : mon audition au sénat le 7 mai sur les violences sexuelles

May 7, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives