La prescription glissante, une « planche de Salut » pour les 330 000 victimes de l’Eglise ?


Le rapport Sauvé de la CIASE (Commission indépendante des abus sexuels dans l’Eglise) a mis en lumière 330 000 enfants victimes de violences sexuelles au sein de l’Eglise depuis 70 ans et 3 200 religieux pédocriminels, ce qui induit que certains d’entre eux ont commis des crimes et délits en masse sur plusieurs enfants et sont donc des pédocriminels sériels.

La Justice s’empare désormais de la question du traitement judiciaire de ces crimes, qui sont nombreux à apparaitre prescrits de prime abord. La nouvelle prescription « glissante », ou la connexité entre les affaires en cas de pédocriminels sériels, instaurés par la loi du 21 avril 2021 vont-ils permettre d’écarter la prescription dans certains cas ?

Lire plus

Lire plus

Posts à l'affiche
Posts Récents